mardi 8 août 2017

Déception agricole

Chaque saison des pluies, depuis que nous sommes dans le village de Pèdè, Simon plante (avec beaucoup d'aide de la femme de notre pasteur) du maïs. Simon aime beaucoup manger du maïs frais et plus encore quand cela vient de son champ.

A la fin du mois de mai dernier Simon a donc préparé son champ et l'a ensemencé. Il était très content de voir le maïs germer et se développer.
Il y a quelques jours un ami a donné de l'engrais car le maïs en avait besoin. Après cela tout semblait bien aller.

Cependant, vendredi dernier on a eu un orage soudain avec quelques rafales de vent. Malheureusement, le champ de Simon a souffert et beaucoup de tiges de maïs ont été couchées.



On était un peu triste en voyant le champ.
On était aussi triste en réalisant que si les mêmes dégats se produisent dans les champs de nos amis, les conséquences sont plus dramatiques.

lundi 7 août 2017

Une image et un commentaire: l'imagination des enfants



Cette photo a été prise récemment.
Ce jour-là Simon et Benjamin avaient passé toute la matinée à recréer l'univers de Star Wars avec leurs Légos. En fin de matinée on avait décidé que j'allais leur lire Tristan et Iseut. Ce livre commence par la description d'un tournoi de chevaliers, description que les garçons ont tout de suite appréciée (ils la mimaient).

Quelques heures après, les chevaliers remplaçaient les Jedis et les garçons sortaient leur château fort (construit avec l'aide d'Hilary) et les Playmobils.

Je suis très fréquemment impressionné et admiratif de l'imagination de nos enfants. Je suis incapable de faire comme eux.

P.S.: sur la photo on peut remarquer que le bateau de Eve est venu participer aux jeux.

mardi 1 août 2017

On essaye par beaucoup de moyens d'accéder à internet

Il y a quelques jours je mentionnais que l'on avait perdu notre (déjà difficile) accès à internet (lire ici). Il n'est pas vraiment revenu si ce n'est très très épisodiquement et temporairement.

Sans vouloir laisser l'impression que l'on est accro et que l'on ne peut pas se passer d'internet on essaye quand même de trouver un accès internet de différentes façons. Cela veut dire essayer de déplacer le routeur pour trouver un bon signal.

Ici c'est l'option mettre le routeur sur la plateforme de notre château d'eau.



Cela ne fonctionne que très très occasionnellement.

Là c'est l'option aller à Kandi en voiture et garer la voiture devant la mairie.



Cette dernière façon donne de meilleurs résultats mais n'est pas forcément la plus confortable car il fait souvent chaud.
Dans cette situation, quand l'internet marche on peut se venter d'avoir une voiture connectée.

A propos de confort j'ai aussi profité d'une longue queue à la banque pour faire ce que j'avais à faire avec l'ordinateur sur internet (le routeur étant glissé dans mon sac à dos pour ne pas attirer trop l'attention).

dimanche 23 juillet 2017

Une image pour résumer la situation

Comme le dit le titre:



Depuis quelques mois on a vu la situation de notre accès à internet se dégrader. Là on a touché le fond. Depuis quelques jours on n'a (presque) plus accès à internet!
J'écris "(presque)" parce que parfois on a quelques minutes où on peut se connecter.

Le fournisseur d'accès reconnaît quelques problèmes (au moins c'est honnête de leur part). Un autre fournisseur (tout aussi honnête) m'a dit que leur réseau ne couvre pas là où on n'habite.

On va prendre notre mal en patience!

lundi 3 juillet 2017

Mon rocher de Sisyphe

Le titre de ce post aurait pu être:

On a peut-être tous un rocher de Sisyphe; le mien est verdoyant et terriblement performant.

Selon la légende, le roi Sisyphe avait été condamné à vivre aux enfers où il devait pousser une pierre jusqu'au sommet d'une montagne mais la pierre retombait toujours avant d'avoir atteint le sommet.

Avec la saison des pluies la végétation a repris vie et toute notre propriété est envahie par les herbes. En quelques jours elles se développent mais ne donnent pas un beau gazon.
En plus de l'aspect peu esthétique, les hautes herbes permettent aux serpents de se cacher ce que l'on veut éviter.

Je dois donc chaque jour essayer de nettoyer les abords de la maison et j'essaie de sarcler une heure chaque jour. Le lendemain je me rends compte que ce qui avait été nettoyé le veille est déjà en train d'être à nouveau envahi. Un vrai rocher Sisyphe!



Une partie de la concession avec un effet avant / après

Il est facile d'acheter du désherbant mais en plus de l'aspect sanitaire de ces produits ils n'empêchent pas le développement de toutes les herbes et n'ont pas d'effet permanent. Je les utilise donc peu.

mercredi 28 juin 2017

Une année scolaire résumée en quelques chiffres et phrases

Les enfants viennent de finir leur année scolaire. Pour moi c'était la première année avec trois niveaux et dans l'ensemble cela s'est bien passé.

Voici quelques chiffres et phrases pour résumer l'année que nous venons de finir.

   3. Trois c'était le nombre d'élèves dans la classe et le nombre de niveaux que j'avais (MSM, CE1 et CM2).
Trois c'est aussi la note (constante) que les garçons ont eu tout au long de l'année. 3 dans la nomenclature du CNED c'est "compétence acquise". Si parfois j'ai trouvé que c'était un petit peu généreux de la part de leurs enseignants (pas moi), ils ont travaillé avec beaucoup de sérieux.

   "Benjy, do your work!" (ou "Benjy fait ton travail!") C'est la phrase que Eve a souvent répétée durant l'année en s'adressant de sa voix de commandante à un de ses frères. C'est parfois ce qu'elle lui disait après qu'elle ait tenté un numéro de danse sur sa chaise.

   54. C'est le nombre d'évaluations que Benjamin a eu à faire. C'est aussi le nombre d'évaluations (orales et écrites) que j'ai du mettre en ligne pour la correction et dont j'ai du télécharger les corrections. Ca a été un des principaux défis logistiques de cette année.

   "Benjy, you're distracting me!" (sur le ton de la plainte et en français "Benjy tu es en train de me distraire!"). C'est la phrase que Eve a prononcée en début d'année dans un moment où elle voulait se concentrer.

   63. C'est le nombre d'évaluations que Simon a eu à faire. C'est un petit peu moins de deux par semaine. Ce nombre, tout comme pour Benjamin, est impressionant mais c'est que dans certaines matières une évaluation comportait une partie écrite et une partie orale.

Et dès la semaine prochaine il faut se mettre à préparer la nouvelle année scolaire.

jeudi 22 juin 2017

Faire comme le serviteur d'Élie

Le début de la saison des pluies est toujours une période difficile. Même si beaucoup aiment penser que la saison des pluies commence au mois de juin, les pluies sont souvent trop irrégulières pour que les travaux agricoles débutent.
Cela étant il semble que depuis une dizaine de jours les pluies commencent à venir régulièrement.

J'ai récemment lu avec les enfants l'histoire du prophète Élie et de son serviteur au mont Carmel (1 Rois 18).
Alors qu'il y a une sécheresse qui dure depuis plus de 3 ans et après avoir montré la puissance de Dieu sur Baal, Élie et son serviteur restent au mont Carmel. A plusieurs reprises,
Élie demande à son serviteur de guetter le ciel jusqu'à ce qu'il voit un nuage apparaître, nuage qui va annonçer une très grande pluie.


Nuages de pluie?


En lisant je me suis rappelé qu'au mois de juin il y a des jours où la chaleur et l'humidité sont telles que j'ai l'impression de faire comme le serviteur.

Dans ces moments là, plusieurs fois dans l'après midi je sors de la maison et regarde en direction de l'est pour voir si il y a des nuages annonciateurs d'orage (ou au moins un changement de couleur du ciel qui annoncerait la pluie).
Par contre je n'ai pas toujours eu la chance d'avoir une grande pluie après.